Pasde0deconduite

Archives
L’appel
Les organismes soutenant l’appel
Les actions
Les communiqués
Les analyses
Les publications
Les colloques
Les initiatives locales
Les liens vers les rapports et textes officiels
Pratiques de prévention et de soins
Recherches
Controverses et discussions
Société
Bibliographie
Actions
Contributions
Liens
Campagnes, initiatives
Documents
Liens
Presse écrite
Presse audiovisuelle


Terra Nova, n’oubliez pas ce que parler veut dire !
Mediapart publie une tribune de Pasde0deconduite - mars 2014

lundi 17 mars 2014


"Qui ne souscrirait à l’objectif de lutter contre les inégalités sociales dès la crèche ? Et à celui d’offrir le cadre le plus propice au développement et à l’éveil des tout petits ? S’il y a accord entre le collectif Pasde0deconduite et Terra Nova sur le but, le propos du rapport La lutte contre les inégalités commence dans les crèches (janvier 2014) de Terra Nova interroge les praticiens de la prévention et ceux qui accompagnent les enfants en difficulté dans leur développement : sur quels constats s’appuie-t-il, quels moyens se fixe-t-il pour y parvenir ? Nos crèches auraient surtout, à le lire, des préoccupations sanitaires et de sécurité, à la rigueur de développement affectif et de sociabilité, mais pas d’éducation ? Et de poser comme indication que les tout-petits "ont besoin d’être stimulés de manière méthodique pour leur développement" : illustration, il faudrait "faire de tout moment de la journée ou de toute activité une occasion de stimulation linguistique", et à propos de la lecture de livres aux tout-petits, "l’adulte ne raconte pas une histoire, il sollicite l’enfant". L’éducation serait absente des objectifs actuels des crèches ? Les textes officiels sont pourtant là qui prévoient que les établissements "contribuent à [l’]éducation [des enfants accueillis]". Mais surtout, comment Terra Nova peut-il ignorer le profond mouvement initié dès les années 70 qui a métamorphosé les crèches, de lieux de garde en lieux d’accueil, ouverts à toutes les nouvelles approches pédagogiques et psychologiques pour accueillir et accompagner les jeunes enfants, suivant les travaux de Myriam David, Geneviève Appell, Françoise Dolto, Hubert Montagner, et tant d’autres ? S’agirait-il, par un argument d’autorité, d’imposer un modèle-type au détriment d’une diversité d’expériences, en misant sur la "systématisation et capitalisation des bonnes pratiques qui permet leur transposition" à partir des "expériences qui ont fait leurs preuves et qui méritent d’être généralisées" ?
(...)"

Cliquez ici pour lire la tribune complète sur le site de Médiapart


Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0 | déclaration auprès de la CNIL : 1168622 | SPIP